Comment bien dormir pendant le confinement ?

Ce n'est pas une surprise : 74% de Français rapportent des troubles du sommeil depuis le début du confinement. Hors, en cette période exceptionnelle, il est indispensable de rester en forme voire même de booster son système immunitaire. Nous savons que le sommeil joue un rôle essentiel dans le fonctionnement de notre immunité, grâce à un grand nombre de mécanismes biologiques. C’est pourquoi, se priver d’un sommeil de qualité et en quantité suffisante affaiblit nos défenses immunitaires et peut nous rendre plus sensible aux infections.

Certains d’entre nous ont maintenu leur activité professionnelle, mais ont limité toute autre interaction sociale, ce sont les métiers dits essentiels au fonctionnement de la France (professionnels de santé, transport, agro-alimentaire…). Mais pour une majorité de Français : c’est le confinement, synonyme d’importants changements dans leur rythme quotidien. Fini le « Métro-Boulot-Dodo » devenu plutôt « Boulot-Netflix-Dodo » ! Ce changement peut-il impacter notre sommeil ? Assurément !

Plusieurs facteurs sont modifiés pendant cette période de confinement et peuvent interférer avec votre qualité de sommeil, car pour une fois, rien ne vous empêche de dormir suffisamment, sauf votre volonté de vous coucher tôt. Vos rythmes et vos habitudes changent Tout d’abord, vos rythmes et vos habitudes changent. Pour certains, une tendance à se coucher un peu plus tard le soir et de trainer au lit le matin. En faisant ainsi, vous perdez en sommeil profond et donc en sommeil récupérateur. Vous risquez donc de vous sentir moins en forme pendant la journée et ce même si vous avez dormi votre quota de sommeil. Notre horloge biologique peut également être impactée par ces modifications d’habitudes. C’est pourquoi, il est important de prendre l’habitude au réveil d’ouvrir vos volets et de prendre un maximum de lumière naturelle, ceci permettra de mieux synchroniser votre horloge biologique à votre rythme de confinement.

De l'activité physique chaque jour. Ensuite, le confinement par définition favorise la sédentarité, moins d’activité physique : « bureau, canapé, salle à manger » ce qui dégrade sévèrement votre qualité de sommeil. Pensez à faire 30 minutes d’exercices par jour. On trouve, aujourd’hui, beaucoup d’applications pour faire du sport ou du fitness à la maison. Attention aux écrans et à l'hyperconnexion ! Rester à la maison peut aussi être pour certains un accès illimité aux écrans. Sachez que les écrans, le soir, peuvent vous empêcher de vous endormir rapidement. Regardez la télévision en soirée mais évitez les écrans de smartphone ou les tablettes. Ces écrans sont riches en lumière dite « bleue » qui présente un effet négatif sur votre horloge biologique et favorise l’éveil. Cette période est suffisamment stressante pour chacun sans ajouter en fin de journée une dose d’information anxiogène sur la situation. Il est important de rester au fait de l’actualité et de suivre les dernières recommandations, mais à partir de 21h, STOP, fini de surfer sur les réseaux sociaux et plus de chaînes d’informations en continu. Notre cerveau a besoin d’environ 1h pour se détendre, ainsi pour faciliter l’endormissement lors une soirée en confinement, préférez un bon film, un roman ou jouez en famille. Essayez de vous créer un sas de décompression avant le coucher pour faciliter l’endormissement. Bien manger pour bien dormir. Et pour finir, attention à votre alimentation. Le rythme alimentaire est important pour le sommeil : conserver un rythme de 3 repas par jour et le soir lors de vos « points quotidiens » avec la famille et les amis en visio-conférence, faites attention à la consommation d’alcool ! car l’excès d’alcool aura entre autres conséquences la fâcheuse tendance à venir perturber votre qualité de sommeil.

Vous pouvez nous suivre quotidiennement sur les réseaux sociaux : LinkedIn et Facebook  @MySommeil Formations & Conseil pour découvrir nos astuces sommeil !#dormezbienvivezmieux.